Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 16:35
Repost 0
Published by - dans Evénements
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 15:14
La sonate oubliée
La sonate oubliée

La sonate oubliée, Christiana Moreau

 

A 17 ans, Lionella, d'origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu'au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d'Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l'Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel "le prêtre roux", Antonio Vivaldi, enseignait la musique à des âmes dévouées. Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l'un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, enfermées pour toujours dans l'anonymat.

 

L'avis de Nadine:

 

De la musique, de l'Histoire et avec pour toile de fond la belle ville de Venise, ce livre avait tout pour me plaire et je n'ai pas été déçue!

Avec une écriture raffinée, l'auteur nous a composé une histoire originale et prenante, sans aucune fausse note!

Véritable hommage à Vivaldi ainsi qu'aux musiciennes orphelines, ce roman est un peu comme les mélodies du prêtre roux, rythmées mais remplies de douceur.

Ni de bémols, ni de dièse mais un gros coup de cœur pour ce premier roman!

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 15:08
La fille sur la photo
La fille sur la photo

La fille sur la photo, Karine Reysset

 

Anna, 35 ans, est appelée par Serge, un réalisateur célèbre qu'elle a aimé onze ans et quitté depuis peu. Une fille de celui-ci est hospitalisée pour anorexie. Elle rejoint son ancien compagnon mais ne se sent plus vraiment à sa place : restée dans son ombre et s'étant occupée de ses enfants, elle est tiraillée entre son désir d'aller de l'avant et le besoin qu'a d'elle cette famille.

 

L'avis d'Elodie:

 

Entre passé, présent puis avenir, Anna la narratrice, s’interroge sur la famille, les relations amoureuses, la fragilité des êtres. Anna comprendra que ses faiblesses trouvent leur source dans une enfance triste qu’elle devra comprendre et dépasser. J’ai aimé ces thèmes mais regrette une écriture un peu simple et une certaine confusion dans le fil des pensées d’Anna. Je mets malgré tout une étoile pour l’émotion au cœur de ce roman.

 

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 15:03
Celle qui fuit et celle qui qui reste
Celle qui fuit et celle qui qui reste

Celle qui fuit et celle qui qui reste, Elena Ferrante

 

Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.
Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

 

L'avis de Nathalie:

 

Comme lors du deuxième tome, j'ai eu un peu de peine à me mettre au rythme lent du récit et une certaine lassitude face aux interrogations d'Elena sur sa relation avec Lila.

Une fois de plus, la fin à rebondissements tire le livre vers le haut.

Repost 0
Published by
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:59
Les fabuleuses tribulations d'Arthur Pepper

Les fabuleuses tribulations d'Arthur Pepper, Patrick Phaedra

 

Aujourd'hui, tout lui semblait plus lent. Arthur sentait bien que ses genoux grinçaient, et il aurait juré qu'il commençait à se tasser. Ses cheveux bruns avaient désormais la blancheur des colombes et le bout de son nez rougissait de jour en jour. Quand le jeune homme d'antan s'était-il métamorphosé en vieillard ? Il aurait été bien en peine de le dire. Comme tout Anglais qui se respecte, Arthur boit son thé à heure fixe. Mais depuis qu'il a perdu sa femme, rien ne va plus. Il se calfeutre chez lui et essaie d'échapper aux visites de son envahissante voisine, qui, faute de pouvoir le réconforter s'est mis en tête de le nourrir. Lorsqu'il consent enfin à se séparer des affaires de sa défunte épouse, Arthur trouve un bracelet qu'il n'avait jamais vu auparavant. Les charmes suspendus à ce bijou constituent autant d'énigmes qui lui donnent envie de mener l'enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ? En entreprenant ce fabuleux voyage sur les traces de sa femme, Arthur va au-devant de surprenantes révélations.

 

L'avis de Pierre:

 

Une histoire plutôt rocambolesque, plutôt simple: pas de quoi s'enthousiasmer.

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:49
Une femme au téléphone
Une femme au téléphone

Une femme au téléphone, Carole Fives

 

"Tu viens quand alors ? Bientôt quand ? Ton frère dit ça aussi mais je ne vous vois plus que pour Noël. Pourquoi tu ne demandes pas ta mutation ? Si vous viviez plus près, je vous inviterais à manger, j'irais chez vous faire le ménage. Si par malheur vous n'aviez plus d'argent, je m'occuperais de vous. Je pourrais même vous aménager la cave, y installer le chauffage pour l'hiver, elle est grande, vous auriez toute la place. Tatata, tu verras quand tu auras mon âge. Tu penseras à moi, à tout ce que je te disais. Tu diras, eh oui, maman avait raison et j'avais tort, et maintenant elle n'est plus là. Une mère, on n'en a qu'une, vous devriez en profiter ". Charlène, la soixantaine, est restée jeune. Mais quand le vide l'envahit soudain, elle enchaîne les appels téléphoniques à sa fille. Mère touchante et toxique à la fois, elle l'atteint toujours là où ça fait mal.

 

L'avis de Mary-Claude:

 

Voici un roman un peu court, à la fois drôle et poignant. Il nous parle de solitude, de manque d'amour, de vieillissement. Il nous interroge aussi sur notre relation à nos parents et à nos enfants.

J'ai passé par toutes sortes de sentiments face à cette mère tour à tour tyrannique, envahissante, irritante mais attachante aussi, un peu femme enfant.

J'ai aimé le style envolé et réaliste de ce roman pas si léger qu'il n'y paraît.

En plus j'ai découvert une nouvelle romancière, plasticienne de formation qui a aussi écrit pour les enfants. Un bon choix.

 

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:37
Mal de pierres
Mal de pierres

Mal de pierres, Milena Agus

 

Au centre, l’héroïne : une jeune Sarde étrange « aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses ». Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie...  À l’arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une extraordinaire finesse : le mari, épousé sans amour, sensuel, taciturne, à jamais méconnu ; le Rescapé, brève rencontre sur le continent, qui lui laisse une empreinte indélébile ; le fils, inespéré, et futur pianiste ; enfin, la petite-fille, la narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l’héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu’un, aussi proche soit-il ?

 

L'avis d'Anne-Laurence:

 

Ce bref roman, a quelque chose de la pierre, en effet: compact, lisse en apparence et cependant plein de retenue et de secrets. La folie qui l'emporte dès le commencement, le style sobre et concentré, sans ornement, semblable aux murs de granit des maisons sardes.

La narration en spirale, qui ne dévoile que progressivement le motif central du roman: quel est ce mal de pierres dont souffre l'héroïne Ces coliques néphrétiques ne cachent-elles pas un mal plus obscur qui expliquerait mieux pourquoi les prétendants de cette belle célibataire, âgée pour l'époque finissent tous par la fuir au grand dam de sa famille?

Le récit distille peu à peu les éléments qui composent le destin d'une femme désirante où folie et écriture se rejoignent en une seule et dernière page.

 

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:30
Danser au bord de l'abîme
Danser au bord de l'abîme

Danser au bord de l'abîme, Grégoire Delacourt

 

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d'un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait.

 

L'avis de Simonetta:

 

C'est une histoire improbable et extrêmement triste.

Le parallèle entre Emma et la chèvre de Monsieur Seguin m'a plu.

Le roman est très bien écrit, c'est une histoire d'amour, d'illusion, de désir, de culpabilité et de pardon.

Par contre, le dénouement m'a laissée perplexe.

Je mets une étoile pour l'écriture.

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:14

 

 

 

La porte du ciel
La porte du ciel

La porte du ciel, Dominique Fortier

 

Au coeur de la Louisiane et de ses plantations de coton, deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin ; Eve est mulâtre, fille d'esclave. Elles sont l'ombre l'une de l'autre, soumises à un destin qu'aucune des deux n'a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d'une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées.
Plus loin, dans l'Alabama, des femmes passent leur vie à coudre. Elles assemblent des bouts de tissu, Pénélopes modernes qui attendent le retour des maris, des pères, des fils partis combattre. Leurs courtepointes sont à l'image des Etats-Unis : un ensemble de morceaux tenus par un fil – celui de la couture, celui de l'écriture.
Entre rêve et histoire, Dominique Fortier dépeint une Amérique de légende qui se déchire pour mieux s'inventer et pose avec force la question de la liberté.

 

L'avis de Martyna:

 

Belle écriture dans ce livre qui survole les relations entre Noirs et Blancs pendant la Guerre de Sécession.

 

Beau récit! Dommage que l'auteure n'approfondisse pas le lien entre les deux héroïnes comme leurs ressentis et leurs émotions.

 

La fin nous donne envie d'en savoir plus.

 

Repost 0
Published by - dans Nouveautés
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:34
Acquisitions février 2017

Romans adultes


 

Un soir à Paris, Nicolas Barreau

 

Un fils parfait, Mathieu Ménégaux

 

Par amour, Valérie Tong Cuong

 

Aquarium, David Vann

 

Meilleurs vœux des Gillepsie, Monica McInerney

 

Les mille talents d'Euridice Gusmao, Martha Bathala

 

Les amants du presbytère, Marie-Bernadette Dupuy

 

Le bruit du silence, Léa Wiazemsky

 

La vie enfuie de Marha K., Angélique Barbérat

 

La mécanique de l'instant, Rebecca Done

 

Il était un secret, Katryn Hughes

 

Et si tu n'existais pas, Claire Gallois

 

Elle voulait juste marcher droit, Sarah Barukh

 

Ciao amore, Helena Noguerra

 

Célibataire longue durée, Véronique Poulain

 

Comment prendre le large sans perdre sa perruque !, Catharina Ingelman-Sundberg

 

 

Romans policiers

 

 

La veuve, Fiona Baron

 

Un cri sous la glace, Camilla Grebe

 

After Anna, Alex Lake (Thriller)

 

Marquée à vie, Emélie Schepp

 

 

 

 

Biographies/ Témoignages

 

 

Dalida, Catherine Rihiot

 

La consolation, Flavie Flament

 

L'incroyable périple, Nujeen Mustafa

 

Comédie française, Fabrice Luchini

 

 

 

 

Repost 0
Published by - dans Nouveautés

Présentation

  • : Bibliothèque scolaire et municipale de Vallorbe
  • Bibliothèque scolaire et municipale de Vallorbe
  • : L'actualité de la bibliothèque, informations utiles pour les enseignants et le public, agendas et événements, catalogue, nouveautés et commentaires de lectures
  • Contact

Pour contacter la bibliothèque

Téléphone: 021 843 03 42

Email: bibliotheque@vallorbe.ch

Horaires d'ouverture

 

Horaires d'ouverture pour le public

 

Lundi :      fermé

Mardi:          9h00- 11h30/ Nadine ou Elodie

         15h30-18h30 / Nadine

Mercredi:     13h30-15h30 / Elodie

Jeudi:          13h30-15h30 / Simonetta

Vendredi:    15h30-18h30 /Simonetta

Samedi:       10h00-12h00 / Maëva ou Martyna

 

Horaires d'ouverture pour les classes (sur rendez-vous)

 

Lundi :            8h15-11h30 et 13h30-15h30

Mardi :          13h30-15h30

Mercredi :     8h15-11h30

Jeudi :            8h15-11h30

et       13h30-15h30    pour animation hors bibliothèque (déplacement dans les classes)

Vendredi :     8h15-11h30 et 13h30-15h30

 

Informations

La bibliothèque de Vallorbe est scolaire et municipale.

Elle est supervisée par Monsieur Olivier Ponnaz, directeur de l’établissement scolaire primaire et secondaire de Vallorbe, Ballaigues et Vallon du Nozon pour la partie scolaire.

Monsieur Roland Brouze, municipal de Vallorbe, supervise la partie communale.

L'équipe

L’équipe de la bibliothèque est composée de :

Mme Elodie Baumann, bibliothécaire responsable diplômée en information documentaire et titulaire du CAS bibliothécaire en milieu scolaire

Mme Nadine Fournier, diplômée agente en information documentaire (AID) et titulaire du CAS AID en milieu scolaire

Et d’auxiliaires de prêt :

Mme Simonetta Sassi

Mme Maëva Ribagnac

Mme Martyna Ziemanski-Blanc

Je cherche un document

Vous cherchez un livre ou un dvd et voulez savoir s'il se trouve à la bibliothèque?

Cliquez sur le lien ci-dessous et faites votre recherche dans le catalogue Renouvaud:

Je cherche un document!