Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 09:30
Decompte avant Noël grâce au calendrier de fête!

La bibliothèque parée pour les fêtes

Decompte avant Noël grâce au calendrier de fête!

Le célèbre calendrier de l'avent de Nadine permet aux petits élèves venus profiter des animations scolaires à la bibliothèque d'ouvrir celui du jour et de se voir offrir une fiche bricolage, cuisine ou comptine de Noël à emporter à l'école!

Decompte avant Noël grâce au calendrier de fête!

Un petit butin d'hiver pour patienter jusqu'au 25 décembre...!

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 16:18
Un paquebot dans les arbres
Un paquebot dans les arbres

Un paquebot dans les arbres, Valentine Goby

 

Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le coeur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris.
Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom parfois trompeur, la Sécurité sociale protège presque exclusivement les salariés, et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui par insouciance, méconnaissance ou dénuement tardent à solliciter la médecine.
À l’âge où les reflets changeants du fleuve, la conquête des bois et l’insatiable désir d’être aimée par son père auraient pu être ses seules obsessions, Mathilde lutte sans relâche pour réunir cette famille en détresse, et préserver la dignité de ses parents, retirés dans ce sanatorium – modèle architectural des années 1930 –, ce grand paquebot blanc niché au milieu des arbres.

 

L'avis de Mary-Claude:

 

Voici un roman bouleversant porté par le regard d'une adolescente rebelle heurtée de plein fouet par le réel.

Grand roman sur la maladie, la misère, la famille, le courage et l'abandon qui a suscité en moi beaucoup d'émotions diverses.

Avec une écriture rythmée et sensuelle, Valentine Goby nous offre un récit (tiré d'une histoire vraie) juste, poignant et jamais sentimentaliste.

Le style simple, dépouillé, souvent populaire restitue l'atmosphère de ces milieux marqués par la gouaille et le franc-parler.

Si vous voulez vivre un authentique moment d'humanité, dur mais véritable, je vous conseille ce coup de cœur (qui est aussi un coup au cœur!)

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 16:10
L'oiseau des neiges
L'oiseau des neiges

L'oiseau des neiges, Tracy Rees

 

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d'une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d'une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l'hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l'enfant, qu'elle baptise Amy Snow.
A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l'aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l'Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

 

L'avis de Nadine

 

Une belle histoire d'amitié au-delà de la mort, une chasse aux trésors prenante et la découverte de Londres 1848 voilà un coktail original concocté par Tracy Rees.

Avec une écriture simple, raffinée, poétique et une construction particulièrement bien faite, "L'oiseau des neiges" se lit très facilement.

J'ai eu beaucoup de plaisir à suivre Amy Snow dans son périple à travers Londres.

Petit bémol avec une fin rapide et bâclée qui m'a laissé sur ma faim.

Ce roman mérite tout de même une belle étoile afin d'éclairer ce petit oiseau dans la neige de l'hiver.

Published by
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 15:36
La suture

La suture, Sophie Daull

 

Alors qu’elle vient de perdre Camille, sa fille de seize ans, Sophie Daull se penche sur le passé de sa mère, Nicole, une femme mystérieuse, disparue elle aussi, il y a trente ans. Munie de maigres indices – quelques lettres et photos tenant dans une boîte à chaussures –, elle entreprend de déchiffrer les lieux et paysages où Nicole a vécu, les visages qu’elle a connus, et tente de reconstituer ainsi une existence troublante.

À larges aiguillées joyeuses, poétiques ou bancales, l’auteure va coudre passé et présent, fiction et réalité, grand-mère et petite-fille, dans ce roman en forme d’enquête généalogique, qui vagabonde dans la France de l’après-guerre jusqu’aux années 80.

Se dessine ainsi la figure de Nicole, dont la frêle beauté et la timidité intriguent, porteuse d’une énigme qu’elle semble elle-même ignorer, chahutée depuis l’enfance par les rudesses d’une vie sans ménagement. Nicole, que le lecteur débusquera avec émotion derrière ses larges lunettes et la fumée de ses Gitanes…

 

L'avis de Simonetta

 

Plus un récit autobiographique qu'un roman, c'est très intimiste et touchant. Belle écriture.

L'auteure n'a pas beaucoup d'indices pour découvrir la vie de sa mère décédée depuis longtemps alors elle trame des suppositions tout au long du récit.

J'ai perdu l'intérêt de l'histoire au fil de la lecture.

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 14:11
Cannibales
Cannibales

Cannibales, Régis Jauffret

 

Noémie est une artiste-peintre de vingt-quatre ans. Elle vient de rompre avec un architecte de près de trente ans son aîné avec lequel elle a eu une liaison de quelques mois. Le roman débute par une lettre adressée par Noémie à la mère de cet homme : elle s’y excuse d’avoir rompu. Une correspondance s’amorce alors et s’affermit entre les deux femmes, qui finissent par nouer des liens diaboliques et projeter de se débarrasser du fils et ex-amant. Elles imaginent même de le dévorer cuit à la broche au cours d’un infernal banquet. En réalité, ce roman parle d’amour. Les deux femmes sont des amoureuses passionnées. La vieille dame a appelé son fils du nom du seul homme qu’elle ait jamais aimé, et qui est mort accidentellement avant leur mariage. Noémie, elle, est une « collectionneuse d’histoires d’amour », toujours à la recherche de l’idéal. Au fil des lettres que, de son côté, il échange avec les deux protagonistes, le fils et ex-fiancé exprime toute la passion qu’il éprouve toujours pour Noémie. Un roman d’amour épistolaire, donc, dans la plus belle tradition du genre.

 

L'avis d'Elodie
 

Un écriture originale, acérée et incisive qui convient parfaitement aux idées et propos cruels échangés entre deux femmes pour un homme ayant une place de choix dans leurs vies. Un très bel exercice de style qui n'est en revanche pas parvenu à m'émouvoir.

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 14:02
Si seulement .... la vie s'apprenait dans les romans d'amour
Si seulement .... la vie s'apprenait dans les romans d'amour

Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour, Kristan Higgins

 

Si seulement... brosse le portrait parallèle de deux soeurs, à un tournant de leur existence. L'une, célibataire désabusée après une rupture, quitte New York pour retourner dans la ville de son enfance. L'autre, qui croyait vivre un mariage parfait, découvre qu'il est construit sur un mensonge. Un portrait juste et sincère, plein d'un humour parfois acerbe et de désillusions désamorcées par le rire : car la vie, la vraie, ne s'apprend pas dans les romans d'amour... Dans cette comédie de moeurs à deux voix, on retrouve avec bonheur ce qui plaît tant aux nombreux lecteurs de Kristan Higgins : un humour décapant, des héroïnes avec un vrai sens de l'autodérision, et ce mélange singulier de drôlerie et d'émotion qui la caractérise. L'auteur confronte ici ses deux personnages à des situations dans lesquelles beaucoup de femmes se reconnaîtront.

 

L'avis de Nathalie

 

Un roman agréable à lire.

J'ai apprécié suivre les moments de vie des deux sœurs.

On passe du rire aux larmes, la fin n'est heureusement pas typique d'une romance.

C'est agréable et dépoussière le "tout va bien qui finit bien".

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 13:58
Les bottes suédoises

Les bottes suédoises, Henning Mankell

 

Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante.
Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ?
Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, l’apparition d’une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale.
Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

 

L'avis de Pierre:

 

Une histoire assez agréable à suivre, dans un style plutôt simple, voire simpliste, mais qui ne va pas me laisser un souvenir impérissable.

Published by - dans Nouveautés
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 13:49
Mon petit bled au Canada

Mon petit bled au Canada, Zarqa Nawaz

 

Zarqa Nawaz n’a que six ans quand ses parents, musulmans pakistanais aisés, s’installent au Canada. Le choc culturel est rude pour la fillette, qui doit affronter les préjugés de ses camarades autant que le conservatisme religieux de ses pairs… Jeune femme, elle a tôt fait de s’autoproclamer sultane de la dérision, et elle nous plonge dès les premières pages de ce roman tendre et hilarant dans la peau de cette enfant impertinente et lucide. Des mésaventures scolaires de la petite Zarqa à l’amour vache qui la lie à son flegmatique mari en passant par l’éducation de ses enfants, tout est délicieusement absurde, réaliste et d’une infinie tendresse dans ce récit d’une famille éternellement confrontée à sa différence culturelle et religieuse… et le résultat est savoureux, politiquement incorrect et salutaire.

 

L'avis de Martyna:

 

Sujet très intéressant qui manque peut-être de profondeur.

Les chapitres sont animés par des anecdotes très réalistes à propos de la confrontation entre deux cultures différentes.

Un petit roman positif où les situations sont traitées avec humour et dérision.

Published by - dans Nouveautés
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 09:11
Acquisitions du mois de novembre 2016

Oups... au mois d'octobre dernier il était écrit mois de novembre pour les acquisitions...

 

Liste des livres juste mais intitulé avec un mois d'avance!

 

Voici donc les livres du mois de novembre, bel et bien!

Romans adultes

 

 

L'enfant qui mesurait le monde, Metin Arditi

 

La cheffe: roman d'une cuisinière, Marie Ndiaye

 

Si la lune éclaire nos pas, Nadia Hashimi

 

Shore, Sara Taylor

 

La ballade de l'enfant gris, Baptiste Beaulieu

 

Les fabuleuses tribulations d'Arthur Pepper, Phaedra Patrick

 

La belle Italienne, Lucinda Riley

 

L'étoile d'argent, Jeannette Walls

 

Les jumelles, Claire Douglas

 

Le jeune homme qui voulait savoir si le paradis existait, François Lelord

 

L'amie prodigieuse: le nouveau nom (tome 2), Elena Ferrante

 

Mon dernier continent, Midge Raymond

 

La vieille dame qui avait vécu dans les nuages, Maggie Leffler

 

Question d'honneur, Jeannine Massard

 

La voix des vagues, Jackie Copleton

 

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

 

 

 

Romans policiers

 

 

Sans faille, Valentin Musso

 

Le cri, Nicolas Beuglet

 

 

 

Biographies/témoignages

 

 

Instincts, Sarah Marquis

 

Et au centre bat le cœur, René Prêtre

 

Bombay mon amour, Charlotte Valandrey

 

 

 

 

 

Published by - dans Nouveautés
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 08:56
Published by - dans Evénements

Présentation

  • : Bibliothèque scolaire et municipale de Vallorbe
  • Bibliothèque scolaire et municipale de Vallorbe
  • : L'actualité de la bibliothèque, informations utiles pour les enseignants et le public, agendas et événements, catalogue, nouveautés et commentaires de lectures
  • Contact

Pour contacter la bibliothèque

Téléphone: 021 843 03 42

Email: bibliotheque@vallorbe.ch

Horaires d'ouverture

 

Horaires d'ouverture pour le public

 

Lundi :      fermé

Mardi:          9h00- 11h30/ Nadine ou Elodie

         15h30-18h30 / Nadine

Mercredi:     13h30-15h30 / Elodie

Jeudi:          13h30-15h30 / Simonetta

Vendredi:    15h30-18h30 /Simonetta

Samedi:       10h00-12h00 / Maëva ou Martyna

 

Horaires d'ouverture pour les classes (sur rendez-vous)

 

Lundi :            8h15-11h30 et 13h30-15h30

Mardi :          13h30-15h30

Mercredi :     8h15-11h30

Jeudi :            8h15-11h30

et       13h30-15h30    pour animation hors bibliothèque (déplacement dans les classes)

Vendredi :     8h15-11h30 et 13h30-15h15

 

Informations

La bibliothèque de Vallorbe est scolaire et municipale.

Elle est supervisée par Monsieur Olivier Ponnaz, directeur de l’établissement scolaire primaire et secondaire de Vallorbe, Ballaigues et Vallon du Nozon pour la partie scolaire.

Monsieur Roland Brouze, municipal de Vallorbe, supervise la partie communale.

L'équipe

L’équipe de la bibliothèque est composée de :

Mme Elodie Baumann, bibliothécaire responsable diplômée en information documentaire et titulaire du CAS bibliothécaire en milieu scolaire

Mme Nadine Fournier, diplômée agente en information documentaire (AID) et titulaire du CAS AID en milieu scolaire

Et d’auxiliaires de prêt :

Mme Simonetta Sassi

Mme Maëva Ribagnac

Mme Martyna Ziemanski-Blanc

Je cherche un document

Vous cherchez un livre ou un dvd et voulez savoir s'il se trouve à la bibliothèque?

Cliquez sur le lien ci-dessous et faites votre recherche dans le catalogue Renouvaud:

Je cherche un document!